Covid-19: il est temps de libérer le pouvoir de la coopération internationale

Des épidémies majeures dans les pays en développement pourraient entraîner l'effondrement de systèmes de santé fragiles et révéler des lacunes dans les programmes de protection sociale, en particulier en Afrique, où de nombreux régimes dépendent de l'aide publique au développement. Une crise humanitaire est peut-être en train de se produire: les restrictions de voyage affectent l'acheminement de l'aide humanitaire et les infections dans les camps de réfugiés - largement hébergés dans les pays en développement - seront difficiles à combattre. L'OIT estime que 25 millions d'emplois pourraient être perdus dans le monde, voire davantage, car la majorité des travailleurs des pays en développement sont dans l'économie informelle. Les analyses de l'impact du virus sur la croissance déjà stagnante de l'Afrique sont alarmantes et soulignent sa dépendance à l'égard des performances de ses partenaires économiques. L'impact de Covid-19 en Chine, principal partenaire commercial de l'Afrique, a déjà des effets d'entraînement dans la région. Les pays africains exportateurs de pétrole pourraient perdre jusqu'à 65 milliards de dollars de revenus alors que les prix du pétrole continuent de baisser et que l'Afrique pourrait voir son taux de croissance du PIB diminuer de moitié, passant de 3,2% à environ 2 % en raison en partie de la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales . Covid-19 pourrait réduire les exportations totales de pétrole brut en 2020 entre 14 et 19 milliards de dollars rien qu'au Nigeria.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre réseau mondial

[mc4wp_form id = ”298 ″]